Alpine - 20 juin 2016

La Marseillaise retentit pour Alpine aux 24 heures du Mans

PARTAGER CET ARTICLE AVEC LE RESTE DU MONDE

Capricieuse depuis le début des essais, la météo jouait encore des tours aux concurrents des 24 Heures du Mans. Samedi après-midi, une violente averse contraignait les équipes à basculer sur les pneus sculptés pour le début de la course.
Après un départ donné derrière la voiture de sécurité – une première en 84 éditions – la course était véritablement lancée après une cinquantaine de minutes. Rapidement, les deux Alpine A460 s’installaient en tête du LMP2. Après une heure, la Signatech-Alpine n°36 pointait juste devant la Baxi DC Racing n°35.

Une météo capricieuse

Avec une piste séchant rapidement et la prévision de nouvelles averses, plusieurs options stratégiques étaient possibles en matière de pneumatiques. Celle retenue ne s’avérait pas concluante et les Alpine A460 devaient marquer un arrêt supplémentaire. Elles chutaient aux 12e et 15e rangs après deux heures.

La météo, dès lors, restait fixée sur une absence de précipitations. Au volant depuis le départ, Nicolas Lapierre et Nelson Panciatici ne tardaient pas à remonter au classement. Ils cédaient respectivement le volant à Gustavo Menezes et Ho-Pin Tung, puis à Stéphane Richelmi et David Cheng, qui apportaient tous leur pierre à l’édifice. À 21h00, au quart de la course, Gustavo Menezes pointait en deuxième position avec la n°36, tandis que Ho-Pin Tung était remonté dans le top 10 avec la n°35.

Les applaudissements pour les pilotes

L’équipe construisait véritablement sa victoire au cours de la nuit, n’hésitant pas à modifier sa stratégie en fonction des faits de course. Ainsi, lors d’une neutralisation sous voiture de sécurité, les hommes de Philippe Sinault faisaient rentrer la n°36 pour un check-up préventif complet.

Après s’être emparé de la tête, Nicolas Lapierre cédait sa place à Gustavo Menezes. Pour sa première participation dans la Sarthe, le Californien produisait son effort pendant les trois heures passées au volant. La Signatech-Alpine faisait le break pour creuser l’écart ! Lorsqu’il repassait le témoin à Nicolas Lapierre, sur les coups de 4h du matin, la performance était applaudie par les passionnés réunis dans le garage.
Quelques instants plus tard, Ho-Pin Tung recevait le même accueil après avoir aligné, lui aussi, un quadruple relais empreint de performance et de constance. Remonté en sixième position, le Chinois était remplacé par Nelson Panciatici.
Poursuivant sur un rythme tout aussi élevé, le Français gagnait encore deux places au petit matin. Mais la course de la n°35 s’achevait à 7h05, à cause d’une sortie de piste manifestement causée par un problème mécanique. Après avoir tapé le mur de la chicane Forza, Nelson était contraint à l’abandon.

Nicolas Lapierre offre la victoire à Alpine

Une fois la déception encaissée, l’équipe reportait son attention sur la n°36, leader avec un tour d’avance. Sur un rythme régulier malgré la densité du trafic, Stéphane Richelmi consolidait le travail de ses équipiers en roulant pendant la majeure partie de la matinée.
C’est à Nicolas Lapierre que revenait la responsabilité et l’honneur de franchir la ligne d’arrivée. À l’issue de trois relais aussi parfaits que les précédents, il transportait de bonheur les membres de l’équipe Signatech-Alpine, victorieuse au Mans pour la première fois de son histoire.

Pour Alpine, il s’agit d’une ligne supplémentaire pour un palmarès déjà bien garni. Chacun se souvient, en point d’orgue, de la victoire absolue de l’A442B de Didier Pironi et Jean-Pierre Jaussaud en 1978. Ce succès en LMP2 constitue par ailleurs la septième victoire de catégorie dans la Sarthe et le deuxième meilleur résultat d’Alpine à l’arrivée de la classique mancelle.
Grâce aux points doublés à l’arrivée de cette course de 24 heures, le trio Lapierre / Menezes / Richelmi prend seul la tête du Trophée FIA Endurance LMP2. Signatech-Alpine en fait de même pour le classement réservé aux équipes.

Vos concessions Renault Dacia dans le Var à Saint-Raphaël, Fréjus, Brignoles, Draguignan, Rocbaron, St Maximin, Groupe Delieuvin Automobiles.

PARTAGER CET ARTICLE AVEC LE RESTE DU MONDE
Mondial de l’Automobile de Paris 2018

Events

Renault, Alpine et Dacia vous donne rendez-vous au Mondial de l’Automobile de Paris 2018

Il y a 16 heures
Nouveau Renault Kadjar

Kadjar

Nouveau Renault Kadjar : Plus de style et plus de confort

Il y a 6 jours
Salon de l’automobile de Sainte-Maxime 2018

Events

Salon de l’automobile de Sainte-Maxime 2018

Il y a 7 jours
Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérons que vous acceptez l’utilisation des cookies.